L’expertise de coque

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’expertise de coque est réalisée dans le cadre du renouvellement du titre de navigation, du préachat ou de la vente d’un bateau. Cette opération permet de contrôler visuellement l’état de la structure immergée et de mesurer l’épaisseur des tôles pour en vérifier la solidité. En règle générale, l’opération dure une journée.

Comment ça se passe ?

Sur consultation du client, les Chantiers de la Haute Seine établissent une offre de prix pour la mise à sec, le carénage du bateau et le remplacement ou la mise en place d’anodes (en magnésium). Ces travaux nécessitent alors environ deux semaines d’immobilisation.

Lorsque le bateau arrive aux Chantiers de la Haute-Seine, nous effectuons son tirage à terre sur l’une de nos quatre voies, un raccordement en eau et électricité suivant la demande, puis nous nettoyons la coque avec de l’eau à haute pression 500 bars. Le nettoyage prend en principe une journée. Ici, nous effectuons environ 80 tirages à terre par an.

Le rôle de l’expert

L’expert agréé, mandaté par l’armateur, intervient ensuite. Il commence par effectuer une inspection visuelle générale, puis enchaîne les points de mesure pour sonder ponctuellement les tôles des œuvres vives (immergées) par ultrason avec éventuellement une préparation par meulage et vérifie l’état visuel de corrosion.

L’expert établit alors un rapport de sondage dans lequel figurent par exemple, en fonction des besoins, le positionnement des points de relevés et des doublantes (pièces de tôle soudées sur la tôle de coque existante par un cordon étanche sur la circonférence de la nouvelle tôle) ainsi que les travaux préconisés.

Intervention du chantier naval

Si les épaisseurs sont bonnes, les travaux de peinture peuvent alors être réalisés, sinon des travaux de remplacement ou de doublage sont préconisés par l’expert.

Les Chantiers de la Haute-Seine établissent une offre de prix qu’ils soumettent pour acceptation au propriétaire. Après validation, nos chaudronniers-soudeurs réalisent les travaux.

Durant les travaux, le client peut à sa convenance continuer à vivre à bord et ainsi suivre les travaux. Un escalier est installé pour l’accessibilité à bord ainsi qu’un local marinier à terre avec douches, sanitaires et machine à laver, les rejets des eaux vannes étant réglementairement interdits.

La pérennité de l’ouvrage est conditionnée par la qualité de la peinture appliquée. Aussi les Chantiers privilégient des peintures époxy.

Le saviez-vous ?

La validité du certificat de l’Union est différente selon le type de bateaux : 5 ans pour les bateaux classés BV, 7 ans pour les bateaux industriels, 10 ans pour les établissements flottants et les bateaux-logements.